colloïde


colloïde

colloïde [ kɔlɔid ] n. m.
• 1863; méd. 1845 ; angl. colloid, gr. kolla « colle » et -oid (cf. -oïde)
Phys., chim. Soluté d'une solution colloïdale à demi liquide (opposé à cristalloïde). Colloïde moléculaire : macromolécule (ex. protéine, A. D. N.). Colloïde micellaire, dont les particules plus grosses se rassemblent ( floculation) .

colloïde nom masculin (anglais colloid) Système dans lequel des particules se trouvent suspendues dans un fluide. Substance homogène de consistance gélatineuse, riche en thyroglobuline et contenue dans les vésicules thyroïdiennes, unités fonctionnelles de la glande. Se dit de certains adénocarcinomes de l'estomac, du côlon ou du sein, caractérisés par la consistance particulière que leur confère l'abondance de mucines (substances de nature glycoprotéinique élaborées par certaines cellules glandulaires). Matériel sédimentaire non cristallisé, de taille inférieure à 0,1 μm. ● colloïde (expressions) nom masculin (anglais colloid) Colloïdes artificiels, solutés dits « de remplacement » permettant un remplissage vasculaire urgent à la place ou en l'absence de sang. Colloïde magnétique, liquide contenant en suspension des particules magnétiques, servant à la mise en évidence de certaines structures métallographiques.

colloïde
n. m. CHIM Substance qui, dissoute dans un solvant, forme des particules de très petit diamètre (2 à 200 nm), appelées micelles.

⇒COLLOÏDE, subst. masc. et adj.
I.— Subst. masc. Substance constituée de fines particules (micelles) portant chacune une charge électrique de même signe en suspension dans un milieu, ne traversant pas les ultrafiltres et réfléchissant les rayons lumineux quand le milieu de suspension est liquide (cf. cristalloïde). Colloïdes gazeux (fumées, brouillards, nuages, aérosols), colloïdes liquides (sols, émulsions, mousses), colloïdes semi-liquides (gels, gelées), colloïdes solides. Les colloïdes comme l'amidon, la gélatine, l'albumine, ne peuvent traverser la paroi [une baudruche] (J. STOCKER, Le Sel, 1949, p. 82) :
Mais alors que les micelles de savon sont des agrégats de petites molécules et sont désignées comme des colloïdes micellaires, les micelles de caoutchouc sont constituées individuellement par une seule molécule géante, d'où leur dénomination de colloïdes macromoléculaires.
G. CHAMPETIER, Chim. macro-moléculaire, 1957, p. 10.
II.— Adjectif
A.— Synon. rare de colloïdal. Les propriétés des matières colloïdes de ne pas traverser les membranes à la dialyse (J. ROUBERTY, Manuel de sucrerie, 1922, p. 47).
B.— MÉD. Caractérisé par des secrétions gélatineuses. Cancer, tumeur colloïde.
P. ext. Gélatineux. Un épanchement colloïde se produit dans la cavité glomérulaire (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie ds Nouv. Traité Méd., fasc. 2, 1928, p. 672).
Rem. Colloïd(o)- sert de 1er élément à des mots sc. ayant un rapport avec les colloïdes. a) Colloïdine, subst. fém. ,,Substance colloïdale fournie par certaines glandes en dégénérescence`` (DUVAL 1959). b) Colloïdoclasie, subst. fém. (, rupture). Rupture de l'équilibre colloïdal du sang. Les phénomènes de l'anaphylaxie relèvent (...) d'une brusque perturbation d'ordre physique, d'une colloïdoclasie (Pagniez ds Nouv. Traité Méd., fasc. 7, 1924, p. 133). c) Colloïdoclasique, adj. Choc colloïdoclasique. Choc dû à la colloïdoclasie. Les réactions que déclanche le choc colloïdoclasique (Pagniez, ibid., p. 134). d) Colloïdopexie, subst. fém. (, ajustement). Fixation par un tissu de substances colloïdales, spécialement de colorants colloïdaux. Bratianu et Guerriero indiquent les erreurs qui peuvent faire croire à une colloïdopexie, alors qu'il s'agit de la présence fortuite d'un colorant vital acide (J. VERNE, La Vie cellulaire hors de l'organisme, 1937, p. 140). e) Colloïdopexique, adj. Qui a rapport à la colloïdopexie. Les cellules de l'épithélium pulmonaire (...) « in vitro », (...) gardent leur activité phagocytaire et colloïdopexique (J. VERNE, La Vie cellulaire hors de l'organisme, 1937, pp. 115-116). f) Colloïdothérapie, subst. fém. Traitement d'une maladie par des substances colloïdales. Attesté ds Lar. 20e, Lar. Lang. fr., GARNIER-DEL. 1972, QUILLET 1965, Méd. Biol. t. 1, 1970.
Prononc. :[(l)]. [l] simple ds Lar. Lang. fr.; [ll] double ds WARN. 1968 ainsi que ds LITTRÉ et DG; [l] ou [ll] ds Pt ROB. Étymol. et Hist. 1. 1845 méd. cancer colloïde ou gélatiniforme (BESCH., s.v. cancer); 2. 1863 subst. masc. plur. chim. (Année Sc. et industr., v. cristalloïde). Terme dont la formation, du gr. (v. colle) et « forme » (v. suff. -oïde), est attribuée au chimiste angl. T. Graham (FEW t. 18, p. 45; BONN., p. 33) qui lui a donné son sens précis en chim., p. oppos. à crystalloid (v. cristalloïde) (1861, NED adj. et subst., s.v. colloïd et colloidal), l'angl. colloid étant antérieurement attesté comme terme de méd. (1847-49 ds NED). La chronol. des attest. laisse plutôt supposer que T. Graham a précisé ce terme mais n'en est pas le créateur. Fréq. abs. littér. :4.
DÉR. Colloïdité, subst. fém. ,,Ensemble des propriétés qui caractérisent les colloïdes`` (DUVAL 1959). 1re attest. 1929 (Lar. 20e); de colloïde, suff. -ité.

colloïde [kɔ(l)lɔid] n. m.
ÉTYM. 1845, méd.; angl. colloid, du grec kolla « colle », et -oid. → -oïde.
Chimie.
1 (1863). Corps à l'état colloïdal, qui a l'apparence de la colle, de la gelée. Aérogel. || La plasticité, l'élasticité des colloïdes (opposé à cristalloïdes).
2 Solution dans laquelle la substance introduite dans l'excipient reste en suspension, non dissoute (par suite de l'état colloïdal de ses éléments).
Adj. || Substance colloïde (biol.).
0 Chaque vésicule comprend une seule couche de cellules épithéliales qui limitent une cavité remplie d'une matière homogène, la substance colloïde, qui représente la sécrétion de la glande.
Pierre Rey, les Hormones, p. 18.
Méd. Gélatineux; caractérisé par des productions gélatineuses.
tableau Vocabulaire de la chimie.
DÉR. Colloïdal, colloïdo-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Colloide — Colloïde Le lait est une solution colloïdale de globules gras dans une solution à base d eau. Un colloïde est une substance sous forme de liquide ou galénique semi solide sous laquelle peuvent se présenter des préparations pharmaceutiques,… …   Wikipédia en Français

  • Colloïde — Le lait est une suspension colloïdale de globules gras dans une suspension à base d eau. Colloïde vient du grec kolla (colle), nommé ainsi par Graham en 1861[1] car la substance ne diffuse pas à travers une membrane semi perméable. Dans un fluide …   Wikipédia en Français

  • colloïde — (kol lo i d ) adj. Terme de chirurgie. Cancer colloïde, production morbide qui consiste en une trame aréolaire remplie d une sorte de gelée. ÉTYMOLOGIE    En grec, colle et forme …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • colloide — col·lòi·de s.m. 1. TS chim., fis. sostanza che, dispersa in un mezzo per lo più acquoso, origina un particolare tipo di soluzione (soluzione colloidale) e che non diffonde attraverso membrane organiche; anche agg.: sostanza colloide Sinonimi:… …   Dizionario italiano

  • colloïde — koloidas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. colloid vok. Kolloid, n rus. коллоид, m pranc. colloïde, m …   Fizikos terminų žodynas

  • colloide — {{hw}}{{colloide}}{{/hw}}s. m. Sostanza allo stato colloidale, che si diffonde in acqua con grande lentezza, ma non passa attraverso una membrana …   Enciclopedia di italiano

  • colloide — pl.m. e f. colloidi …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • Colloïde magnétique — ● Colloïde magnétique liquide contenant en suspension des particules magnétiques, servant à la mise en évidence de certaines structures métallographiques …   Encyclopédie Universelle

  • colloïde émulsoïde — emulsinis koloidas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. emulsive colloid vok. Emulsionskolloid, n; emulsoidales Kolloid, n rus. эмульсоидный коллоид, m pranc. colloïde émulsoïde, m …   Fizikos terminų žodynas

  • colloïde artificiel — dirbtinis koloidas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. artificial colloid vok. künstliches Kolloid, n rus. искусственный коллоид, m pranc. colloïde artificiel, m …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.